Clé #28 pour la vie pro de ses rêves : Les situations favorisantes de l’épuisement (II)

Dans l’article précédent, je vous ai présenté 5 situations favorisantes de l’épuisement professionnel. Aujourd’hui je vais vous présenter 3 autres situations favorisantes qu’il est bon d’avoir dans un coin de l’esprit au cas où elles se présenteraient.

Voici donc 3 situations favorisantes supplémentaires (et non des moindres !)

La surqualification

La surqualification concerne les salariés qui acceptent, pour différentes raisons, des postes pour lesquels ils sont surqualifiés. Ils peuvent alors s’ennuyer rapidement, s’ils ont le sentiment que leurs compétences ne sont pas exploitées à leur juste valeur. Souvent surdiplômés, ils doivent jouer des rôles qui ne leur conviennent pas. Au final, ils finissent par se sentir incompétents.

La restructuration au sein de l’organisme employeur

Les employés, tels des pions, se retrouvent parfois parachutés dans un poste créé pour eux, mais vide de sens.

C’est par exemple ce qu’a vécu Gilbert, 52 ans, fonctionnaire belge dans un service de la Province, qui a été replacé dans un autre service suite à la fermeture des bâtiments qu’il occupait, devenus trop vétustes.

Je me suis retrouvé sans bureau ni ordinateur. On m’avait installé dans un local partagé où je n’avais tout simplement rien à faire. J’étais censé contrôler les budgets, mais sans ordinateur, c’était difficile…

Après deux semaines, j’ai pris l’initiative de m’installer dans une salle de réunion, pour être plus au calme. À chaque réunion, je sortais lire le journal sur une chaise dans le couloir. Cela a duré des mois avant que je trouve enfin la bonne personne à qui m’adresser, qui m’a permis enfin de pouvoir retravailler décemment.

Un autre cas de figure est celui vécu par Henriette, 39 ans, fonctionnaire dans une agence publique belge. Des changements organisationnels au sein des différents services de son agence ont eu raison de sa motivation.

Je me sentais épanouie dans la fonction publique, car j’avais beaucoup de responsabilités et des missions variées. Suite à des changements organisationnels, le travail a été réparti. Ma charge de travail a alors diminué drastiquement, et j’ai commencé à m’ennuyer… Les discussions avec ma hiérarchie n’ont rien changé, et j’ai donc fini par quitter mon emploi.

Les collègues au comportement toxique

Tout comportement devient toxique quand il place une personne dans l’incapacité de réaliser ses tâches et missions ou qu’il la soumet à une pression émotionnelle trop forte[1].

Il est parfois très difficile de reconnaître un comportement toxique, car les personnes concernées peuvent être charmantes, de bonne composition dans leur relation avec vous tout en vous nuisant professionnellement.

Il se peut même que ces personnes ne soient pas conscientes de leur comportement.

Vous pouvez subir un tel comportement sans vous en rendre compte. Au fil du temps, les conséquences sur votre bien-être au travail peuvent être terribles.

Avoir connaissance de l’existence de ces situations qui l’épuisement professionnel est un premier pas pour être en mesure de réagir.

Au plus leur nombre est élevé, au plus le risque d’aller droit dans le mur de l’épuisement professionnel est élevé.

J’espère que cet article et le précédent vous aideront à repérer les situations favorisantes de l’épuisement si elles se présentent dans votre vie professionnelle.

Rendez-vous dans le prochain article pour découvrir la clé n°29. Voici un indice : possibilités

[1] Patrick Collignon et Chantal Vander Vorst, Le management toxique, Eyrolles, 2019

Challenge 30 jours/30 clés pour la vie pro de ses rêves – Articles précédents 

  1. Challenge 30 jours/30 clés pour avoir la vie pro de ses rêves
  2. Décider que vous voulez vraiment améliorer votre situation professionnelle
  3. Savoir ce que vous ne voulez plus.
  4. L’identification de vos symptômes
  5. Savoir ce que vous voulez
  6. Connaitre ses talents
  7. Connaitre ses compétences
  8. Identifier ses passions
  9. Identifier ses valeurs
  10. Avoir confiance en soi
  11. Adopter la positive attitude
  12. Découvrir la loi d’attraction et la gratitude
  13. Augmenter son énergie grâce à son alimentation (part I)
  14. Augmenter son énergie grâce à son alimentation (part II)
  15. Se créer et suivre une routine matinale
  16. Boire des jus frais
  17. Demander intelligemment
  18. Se poser des questions puissantes
  19. Identifier ses croyances
  20. Faire évoluer ses croyances
  21. Créer son vision board
  22. Evaluer ses options
  23. Adopter l’assertivité
  24. La méthode DESC pour faire passer les messages difficiles
  25. 3 erreurs à éviter absolument
  26. Changer en douceur
  27. Eviter les fausses stratégies
  28. Connaître les facteurs de l’épuisement (I)
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •