Clé #22 pour la vie pro de ses rêves : adopter l’assertivité

La clé d’aujourd’hui s’intéresse à l’assertivité et la communication assertive et aux avantages qu’elle confère quand on l’adopte.

L’ assertivité et communication assertive : définitions

Tout d’abord, intéressons-nous à l’assertivité. L’assertivité vient du mot anglais « assertiveness » dont l’origine est le verbe « to assert » : affirmer, assertion, s’affirmer, défendre ses droits, défendre son opinion. 

Assertiveness peut se traduire en français par affirmation de soi.

L’assertivité peut donc se définir comme la capacité de s’affirmer, de faire passer un message dans le respect de soi et d’autrui.

La communication assertive est ainsi la communication qui permet de s’exprimer en étant soi-même, en disant ce que l’on pense, ce que l’on veut ou ressent, sans fuir, sans agresser ou manipuler.

Elle est particulièrement utile lorsqu’il s’agit de résoudre des conflits interpersonnels et lors d’entretiens professionnels.

L’assertivité par opposition à la manipulation, l’agressivité et la soumission.

L’agressivité, la soumission, et la manipulation sont les 3 premières réponses habituellement utilisées en réponse aux situations tendues. Mais elles ne permettent pas une réponse efficace, qui permet de garder une relation saine et constructive avec l’interlocuteur.

L’agressivité

La personne qui s’exprime avec agressivité est submergée par l’émotion et rejette l’émotion de l’autre.

Elle s’exprime avec un « tu » accusateur.

La soumission

Dans ce cas également la personne qui s’exprime est submergée par l’émotion mais réagit en fuyant de manière passive.

Soit la personne se tait, s’excuse à priori, se dévalorise ou minimise ses propos.

La manipulation

La personne est alors coupée de ses émotions, elle est dans la raison et elle joue avec les émotions de l’autre.

Elle s’exprime en utilisant le « On ».

Elle va utiliser la délation, l’abus de pouvoir, se moquer en public de l’autre, le pousser à l’erreur, le faire culpabiliser, va rester dans le vague (peut-être…) va lancer des rumeurs, va prêcher le faux pour avoir le vrai, va poser des questions pièges ? etc.

L’assertivité

La personne est dans ce cas en même temps dans l’émotion et dans la raison.

Elle s’exprime en utilisant le « Je ».

C’est la seule attitude qui soit saine et permette de conserver une bonne relation avec l’autre.

La personne va utiliser l’empathie, le langage positif, elle va-t-être factuelle, polie. Elle va également pouvoir fixer des limites, dialoguer, écouter, amener une vision positive.

Une recette simple pour communiquer avec assertivité

La recette pour s’exprimer avec assertivité peut être résumée en 3 mots :  JE + EMOTION + FAITS

Utiliser le « je » permet d’éviter à l’autre de se sentir jugé et permet d’éviter la contre-attaque

Ex : « Je me sens … par rapport à … » au lieu de « Tu me fais … »

 ! Ne pas émettre de jugement de valeur ou de personnalité. Cela veut dire, parler uniquement des actes de la personne et pas de la personne en elle-même.

Quelques exemples :

« J‘ai peur de faire des erreurs quand il y a trop de bruit car je ne sais pas me concentrer » vs « Parle moins fort, tu m’ennuies ! »

« Tu ne range jamais tes vêtements, c’est insupportable ! » « Je suis fatiguée de ranger tes vêtements »

J’espère que cet article vous donnera envie de tester et d’adopter la communication assertive.

Rendez-vous dans le prochain article pour découvrir la clé n°23. Voici un indice : DESC

 

Challenge 30 jours/30 clés pour la vie pro de ses rêves – Articles précédents 

  1. Challenge 30 jours/30 clés pour avoir la vie pro de ses rêves
  2. Décider que vous voulez vraiment améliorer votre situation professionnelle
  3. Savoir ce que vous ne voulez plus.
  4. L’identification de vos symptômes
  5. Savoir ce que vous voulez
  6. Connaitre ses talents
  7. Connaitre ses compétences
  8. Identifier ses passions
  9. Identifier ses valeurs
  10. Avoir confiance en soi
  11. Adopter la positive attitude
  12. Découvrir la loi d’attraction et la gratitude
  13. Augmenter son énergie grâce à son alimentation (part I)
  14. Augmenter son énergie grâce à son alimentation (part II)
  15. Se créer et suivre une routine matinale
  16. Boire des jus frais
  17. Demander intelligemment
  18. Se poser des questions puissantes
  19. Identifier ses croyances
  20. Faire évoluer ses croyances
  21. Créer son vision board
  22. Evaluer ses options
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •