Clé 1: Savoir ce que l'on ne veut plus

Savoir ce que l’on ne veut plus ! Cela peut paraître simple mais en réalité pas tant que cela.

Pour planter le décor, pendant 30 jours, je vous présente 30 clés afin de vous aider à redéfinir votre carrière sans vous tromper et ainsi être épanoui et heureux professionnellement. Chaque clé est décrite de manière claire et illustrée par des exemples.

Clé 1 : Décider que vous voulez vraiment améliorer votre situation professionnelle

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à la deuxième clé : savoir ce que l’on ne veut plus dans sa vie pro.

Le but est de réfléchir et de faire le point sur ce qui vous dérange.

Pourquoi savoir ce que l’on ne veut plus est important ?

Pourquoi ? C’est important car faire cette réflexion permet de se rendre compte de manière réaliste et factuelle de ce qui ne va pas. Cela permet de mettre les émotions de côté et de relativiser les choses.

Par exemple, vous pensez à votre collègue qui vous énerve tout le temps. Mais en y pensant bien, est-ce vraiment tout le temps ? Ou bien est-ce une étiquette que vous lui avez collé.e car il ou elle vous énerve de manière ponctuelle (et au final une fois par mois) ?

Cette réflexion permet de définir le point de départ de votre voyage pour gravir la montagne dont je vous parlais dans le premier article du challenge. Ici il s’agit bien de votre voyage vers votre vie pro redéfinie, votre vie pro en mieux. Avoir un point de départ bien défini vous permettra de mesurer votre progression.

Pour vous donner un exemple concret, imaginons que vous souhaitiez perdre du poids en faisant un régime. Vous connaissez votre poids de départ. Donc vous pourrez évaluer au fil du temps si votre régime est concluant ou pas. Votre poids de départ est votre jalon initial tout comme l’évaluation de votre situation pro l’est dans le cadre de votre épanouissement.

Afin de vous aider à déterminer ce que vous ne voulez plus, voici les 11 domaines de la vie professionnelle que je vous invite à considérer.

Les 11 domaines à considérer pour clarifier ce que l’on ne veut plus

1. L’environnement

Il s’agit des conditions de travail, de l’ergonomie, des horaires, du transport, du matériel mis à disposition, du temps de travail ou encore du lieu de travail.

2. Les revenus

Cela implique tout ce qui touche à ce que vous gagnez : le salaire, les avantages extra-légaux, les primes, les heures supplémentaires, etc.

3. Les relations transversales

C’est à dire les relations avec les collègues et collaborateurs au même niveau hiérarchique : quelle est la qualité des relations avec eux, votre place, votre affirmation de vous, …

4. Les relations avec votre ligne hiérarchique

C’est-à-dire les relations avec votre boss direct ou N+1, le boss du boss ou N+2 : quelle est la qualité des relations avec eux, votre place, votre affirmation de vous, etc.

5. Le sens au travail

Ce qui signifie le sentiment que ce que vous faites est utile, contribue à quelque chose qui serve réellement

6. La reconnaissance

C’est-à-dire la reconnaissance du travail effectué, recevez-vous de feedback constructifs sur votre travail, bénéficiez-vous de suffisamment d’aide et soutien, etc.

7. Les compétences

Les compétences sont tout ce que vous avez appris à faire tout au long de votre vie et que vous faites très bien. Par exemple ce pourrait être la compétence de parler l’espagnol. Vous l’avez étudié et maintenant vous savez converser aisément dans cette langue. Il s’agit d’une compétence acquise au cours de votre parcours. Dans votre travail actuel, vos compétences sont-elles utilisées, vous est-il possible de les développer ?

8. Les talents

Il s’agit ici de ce pourquoi ou en quoi vous êtes doués, de manière innée. Vos talents sont-ils utilisés, vous est-il possible de les développer dans l’exercice de votre fonction ?

9. L’équilibre entre vie privée et professionnelle

Qu’en est-il, de quel côté penche la balance pour vous ?

10. Les valeurs

Vos valeurs sont vos convictions, vos jugements fondamentaux sur ce que vous trouvez bien ou mal, ce que vous croyez au plus profond de vous. Réfléchissez à vos valeurs et celles de l’entreprise pour laquelle vous travaillez : sont-elles en accord ou pas ?

11. Le contenu

Par exemple : vos tâches habituelles, vos tâches exceptionnelles (missions), la partie administrative, la partie relation client si cela s’applique à vous. L’idée ici est lister en détail le contenu de votre travail.

À vous maintenant !

Pour chaque domaine, vous allez réfléchir et écrire spontanément ce qui vous vient à l’esprit en ce qui concerne ce que vous ne voulez plus.

Alors, à la lumière de cet article, vous aurez compris que savoir ce que l’on ne veut plus dans sa vie professionnelle est essentiel !

Rendez-vous demain pour la troisième clé. Un indice : symptômes

D’ici là, n’oubliez pas de télécharger votre feuille de route pour redéfinir votre carrière sans vous tromper et sans risque financier.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 5
    Partages