Clé #19 pour la vie pro de ses rêves : Faire évoluer ses croyances

Dans l’article précédent, nous avons vu ce qu’étaient les croyances, que nous pouvions les contrôler à condition de les avoir bien identifiées. Il est possible de les faire évoluer, même rapidement. La première étape pour être en mesure de les faire évoluer est de les conscientiser.

La deuxième étape est d’évaluer s’il s’agit de croyances utiles à la personne ou pas, dans le sens où elles agissent alors plutôt comme un frein à son développement.

Faire évoluer ses croyances : comment ?

Après les avoir identifiées et évaluées, il est possible de faire évoluer les croyances limitantes et de les remplacer par des croyances dynamisantes, comme lorsque je suis passée de « je suis nulle » à « je peux tout faire si je le décide et que je m’en donne les moyens. »

Le coach, par des questions ouvertes, fait réfléchir sur les croyances. En fonction des réponses, il rebondit et pose de nouvelles questions, jusqu’à ce que le changement s’opère. En d’autres mots, jusqu’à ce que la pièce tombe !

Si vous dites « Pour moi les gens qui s’ennuient sont des fainéants », il s’agit là d’une croyance limitante qui va effectivement vous empêcher d’accepter le fait que l’on peut s’ennuyer au travail sans pour autant être fainéant.

Voici un autre exemple de croyance limitante : « Les grands changements prennent beaucoup de temps ». Si vous êtes d’accord avec cette affirmation, elle va vous freiner à entamer des démarches de changement.

Par le questionnement, il est possible de remplacer cette croyance paralysante par une autre, dynamisante. Et ainsi de mettre en lumière que certaines personnes peuvent effectivement s’ennuyer, car elles sont réellement fainéantes, mais qu’il y a aussi d’autres personnes qui ne sont pas du tout fainéantes et qui souffrent de cet ennui.

Personnellement, il m’aura fallu presque trente-neuf ans pour réussir à changer ma plus grande croyance paralysante en croyance dynamisante. Il vaut mieux tard que jamais, n’est-ce pas ?!

Pour vous donner un autre exemple, voici comment j’ai réussi à faire un changement de croyance, seule.

Faire évoluer ses croyances : la peur du téléphone

Je redoutais le téléphone. Quand je devais téléphoner, je procrastinais un maximum jusqu’au moment où je ne pouvais plus repousser le moment fatidique. J’avais alors mal au ventre et les mains moites. Je perdais systématiquement mes moyens si la conversation ne se passait pas comme je l’avais anticipée. Bref, une vraie galère !

Ma croyance limitante était « Je perds vite mes moyens au téléphone ; l’interlocuteur va me prendre pour une cruche. »

La première étape a été de décider que je voulais absolument que ce comportement change. Ensuite, le cheminement mental suivant m’a conduit au changement :

« C’est vrai, je perds vite mes moyens au téléphone, mais non, je ne suis pas une cruche. Il n’y a aucune raison valable que l’interlocuteur pense cela de moi. Je m’exprime correctement avec un vocabulaire relativement riche. Pourquoi aurait-il une mauvaise perception de ma personne ? Cette croyance est donc tout à fait absurde. Quand bien même je perdrais mes moyens, l’impact serait négligeable !

J’en ai vraiment assez de cette situation. Si elle persiste, je vais continuer à générer du stress inutile et je risque de manquer des opportunités.

Par mon attitude, je risque aussi de lasser mon mari à qui je demande de téléphoner à ma place dès que c’est possible, même pour réserver une table au restaurant.

C’EST TERMINÉ !! À partir de maintenant, je téléphonerai avec aisance, au moment opportun et aussi souvent qu’il le faudra. »

Depuis lors, téléphoner est devenu plus facile pour moi.

Le fait de téléphoner encore et encore, avec aisance et au bon moment, renforce cette croyance et ce nouveau comportement.

J’espère que cet article vous incitera à faire évoluer vos croyances paralysantes en croyances dynamisantes

Rendez-vous dans le prochain article pour découvrir la clé n°20. Voici un indice : vision board

Challenge 30 jours/30 clés pour la vie pro de ses rêves – Articles précédents 

  1.  Challenge 30 jours/30 clés pour avoir la vie pro de ses rêves
  2. Décider que vous voulez vraiment améliorer votre situation professionnelle
  3. Savoir ce que vous ne voulez plus.
  4. L’identification de vos symptômes
  5. Savoir ce que vous voulez
  6. Connaitre ses talents
  7. Connaitre ses compétences
  8. Identifier ses passions
  9. Identifier ses valeurs
  10. Avoir confiance en soi
  11. Adopter la positive attitude
  12. Découvrir la loi d’attraction et la gratitude
  13. Augmenter son énergie grâce à son alimentation (part I)
  14. Augmenter son énergie grâce à son alimentation (part II)
  15. Se créer et suivre une routine matinale
  16. Boire des jus frais
  17. Demander intelligemment
  18. Se poser des questions puissantes
  19. Identifier ses croyances

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •