4 axes pour un meilleur équillibre vie privée - vie professionnelle

Nous sommes nombreux à vouloir une vie parfaite, où tout serait aligné :  une vie professionnelle épanouie et en parallèle une vie privée au top.

Équilibre vie privée – vie professionnelle : qu’en est-il réellement?

Tels des super-héros, nous nous imaginons jonglant de main de maître avec toutes les tâches quotidiennes : le travail, aller rechercher les enfants à l’école, leur faire faire les devoirs, préparer les repas, gérer les activités extra scolaires, aller à son cours de sport, faire les courses, avoir une maison nettoyée et rangée, payer toutes les factures en temps et en heure.

En plus nous essayons de nous montrer sous notre meilleur jour, chaque jour : coiffure, maquillage, sport, vêtements.

Tout cela en gardant en niveau d’énergie qui nous permet le soir venu de profiter d’un temps de repos bien mérité et de pouvoir lire, regarder un film ou toute autre activité qui nous plaît.

La réalité est bien différente ! Nous ne vivons pas dans un monde utopique

Il est vrai que nous sommes capables de faire plusieurs choses à la fois. Cependant pas de façon parfaite. Ainsi, sur une journée, nous faisons une multitude de choses “imparfaites“.

Et c’est bien ainsi !

L’équilibre parfait entre vie professionnelle et vie privée est tout simplement une utopie. Et en supposant que nous y arrivions un jour, il serait impossible que cela dure dans le temps.

Par contre, il y a une bonne nouvelle ! Il est possible d’agir pour améliorer cet équilibre.

Heureusement, sinon nous n’aurions plus qu’à vivre une vie de résignation à nous épuiser de plus en plus chaque jour.

Alors, comment faire, sur quoi agir pour améliorer notre équilibre vie privée – vie professionnelle ?

Voici 4 grands axes sur lesquels nous pouvons agir, quotidiennement.

Équilibre vie privée vie professionnelle : 4 grands axes pour agir

Axe 1 : Le TEMPS

Il ne s’agit pas du temps qu’il fait dehors 🙂 mais du temps qu’il nous est donné pour vivre.

J’entends souvent que le grand coupable du fait que nous n’arrivions pas à améliorer notre équilibre vie privée – vie professionnelle est le TEMPS. Et oui, nous sommes tous égaux devant le temps : nous n’avons tous que 24 heures dans une journée, 168 heures dans une semaine, 672 heures par mois, 8064 heures par an et 806400 heures par vie (en supposant que nous vivions jusqu’à 100 ans). Il n’est malheureusement pas extensible et nous ne pouvons en acheter… Ce qui en fait une de nos plus précieuses ressources.

A nous de trouver comment le gérer pour l’optimiser.

Pour cela différentes techniques existent, dont la méthode Pomodoro que j’aime beaucoup. Nous les verrons en détail dans un prochain article.

Pour commencer, nous pourrions nous intéresser à chasser les « mangeurs de temps » de nos vies. Par exemple, en commençant par limiter notre temps sur les réseaux sociaux ou en supprimant nos tâches non importantes et non urgentes de nos listes de choses à faire.

Axe 2 : savoir dire NON

Pour certains, l’envie de faire plaisir aux autres est bien ancrée. Ainsi, nous sacrifions parfois nos besoins à ceux des autres. Le faire de manière occasionnelle n’aura pas un impact négatif marqué sur notre bien-être. Par contre, si cela devient une habitude, nous risquons d’y perdre de l’énergie et du respect envers nous-même.

Ceci est valable tant dans la sphère professionnelle que privée.

Accepter de participer à une réunion décidée en dernière minute qui va vous mettre en retard pour aller rechercher vos enfants à l’école ou accepter de lire une troisième histoire à votre petit dernier alors que vous n’en pouvez plus sont deux exemples très parlants.

Dire NON ne fera pas de vous quelqu’un de mauvais, juste quelqu’un d’humain.

Par contre, la manière de l’exprimer est fondamentale.

Faites-le posément, en disant par exemple que ce n’est pas possible pour vous de participer à la réunion, sans vous justifier autant que possible, et en proposant une alternative.

Pour votre petit dernier, expliquez-lui simplement que vous êtes fatiguée et que vous avez besoin de dormir vous aussi. Et que demain vous serez toujours là pour lui lire une nouvelle histoire. Rassurez-le !

Axe 3 : la planification

Certains sont “des pros de l’organisation” depuis leur naissance, d’autres pas. C’est ainsi ! Il est cependant possible d’apprendre à mieux s’organiser. Il existe un panel de méthodes : définitions d’objectifs précis et clairs (objectifs SMART),  la planification de temps rien que pour soi, avoir toujours un petit carnet pour noter ce qui nous passe par la tête, etc.

Aujourd’hui je m’en tiendrai à la base : avoir un agenda, qu’il soit papier ou numérique.

Personnellement, je préfère un agenda papier car je trouve qu’écrire manuellement à plus d’impact sur ma réflexion quand je planifie mes tâches.

Axe 4 : le rapport à nous-même

Et si nous laissions tomber notre envie de perfection ?

Comme dit précédemment, nous avons une multitude de tâches quotidiennes. Il est matériellement impossible de les faire parfaitement. Alors pourquoi s’attacher à malgré tout vouloir cette perfection ? Et si à la place nous options pour l’optimisation de la réalisation de nos tâches, en acceptant qu’elles soient imparfaites ?

Ça enlève un peu (beaucoup) de pression, n’est -ce pas ?

Et voilà ! 4 grands axes à explorer pour améliorer votre équilibre vie privée – vie professionnelle

  1. La gestion du temps
  2. La gestion des limites
  3. L’organisation 
  4. Choisir l’optimalisation au lieu de la perfection

Je suis certaine qu’il est facile de mettre certaines actions en place dès aujourd’hui pour améliorer votre équilibre vie privée – vie professionnelle. N’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

 

Pour aller plus loin…

Votre équilibre vie privée – vie professionnelle vous préoccupe ? Je vous accompagne en tant que coach certifié pour l’améliorer. Contactez-moi pour réserver votre séance découverte de 20 minutes, gratuite et sans engagement, par Skype.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 9
    Partages