3 éléments à prendre en compte avant de quitter son travail, en cas d'ennui.

Vous vous ennuyez dans votre travail et vous n’en pouvez plus de regarder l’heure en attendant la délivrance de la fin de journée? C’est terrible!

Peut-être vous êtes-vous déjà demandés si vous ne feriez pas mieux de quitter votre travail et postuler ailleurs? 

La première réponse qui vient naturellement à l’esprit est OUI

C’est une des options possibles, en effet. Par contre ce n’est pas forcément la meilleure!

Afin de vous aider à prendre votre décision de quitter votre travail ou pas, voici 3 éléments à considérer ou encore 3 pistes de réflexion.

Vos points d’intérêt.

Vous ennuyer au travail entraine un biais sur votre vision globale. Vous faites un focus sur l’ennui et avez tendance ainsi à occulter ce que vous aimez  faire. Car il y a certainement des tâches, actions, missions qui vous plaisent toujours ; ou alors ce sont peut-être vos collègues avec qui vous aimez discuter.

Il est donc important de lister tous les aspects de votre travail qui vous plaisent. Prenez bien le temps de tout considérer:

  • Tâches récurrentes
  • Tâches exceptionnelles
  • Missions
  • Hiérarchie
  • Balance vie pro-vie perso
  • Collègues
  • Ambiance de travail
  • Bien-être
  • Rémunération
  • Possibilité d’évolution

Ensuite, attribuez une note sur 10 à chaque aspect qui vous plait, en fonction de l’importance que vous lui accordez. 0 étant le minimum et 10 le maximum.

Par exemple, si pour vous il est important d’avoir un Manager qui vous fasse confiance et que c’est le cas, mettez 9 ou 10/10 en regard de ce point.

Vos points d’ennui

Maintenant que vous avez votre liste de ce que vous appréciez dans votre travail, il est temps de définir précisément ce qui vous ennuie, et d’en faire la liste.

Pour cela, prenez bien le temps encore une fois de considérer tous les aspects de votre travail (tâches récurrentes, exceptionnelles, missions, etc.). 

Ensuite, attribuez une notre à chaque aspect qui vous ennuie, de la même façon que précédemment et en fonction de votre degré d’ennui.

Par exemple, si pour vous, le fait d’avoir des horaires non flexibles vous ennuie fortement, attribuez lui un 9 ou 10/10.

L’intérêt de lister et de coter ce que vous appréciez et ce qui vous ennuie, permet de factualiser vos ressentis, les rendre concrets et leur donner un poids. Aussi, vous allez pouvoir comparer les deux listes et en tirer des enseignements. 

L’herbe n’est pas plus verte ailleurs

L’herbe n’est pas plus verte ailleurs – Elle est plus verte là où elle est arrosée.

Cette célèbre citation illustre parfaitement le fait que quitter votre travail pour un autre ne vous rendra pas forcément plus heureux.

Vous risquez à long terme d’avoir des regrets par rapport à vos points d’intérêts délaissés dans votre travail précédent.

Aussi, vous risquez de vous retrouver après un certain temps dans la même situation que vous celle que vous avez fui. L’ennui risque bel et bien de revenir vous tarauder.

Pour conclure, je vous pose la question suivante:

Et si, au lieu de quitter votre job et d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs, vous décidiez de rester et d’arroser votre herbe?

Pour vous aider à faire votre bilan d’épanouissement professionnel, je vous invite à télécharger le workbook que j’ai créé expressément pour cela.

Vous avez aimé cet article? En voici un autre qui vous intéressera certainement:

-Ma méthode pour la planification de votre vie professionnelle épanouie.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •